Un article sur le site web officiel de la transat

Des nouvelles du bord – note vocale depuis Terre Exotique

“Cette nuit nous avons été distancés, nous avons perdu 40 ou 50 miles, ce qui nous a mis un petit coup au moral, nous étions plutôt contents de nous jusque là. Malgré tout, le soleil est là, nous sommes sous Spi, nous avons fait deux départs au tas dans 28 nœuds de vent mais sinon tout se passe bien, nous avons une petite voie d’eau que nous avons colmaté.
Pour l’ambiance tout va bien, nous contrairement à d’autres, nous nous voyons assez régulièrement. Il n’y en a pas encore un qui a l’idée de faire passer l’autre par dessus bord.
Au niveau du sommeil jusqu’ici nous avions réussi à gérer mais la quand nous sommes sous Spi, le pilote automatique ne suit pas alors nous sommes obligé de se relayer à la barre, donc c’est un peu plus compliqué pour se reposer. Mais pour le moment ça va, normalement on a encore du vent fort pendant 3 ou 4 heures, après ça va baisser un peu, le pilote pourra prendre un peu le relais et nous pourrons nous reposer un peu plus. 
Nous sommes en train de passer le Cap Finisterre. Les objectifs sont d’aller le plus vite possible, il ne faut pas qu’on se fasse larguer encore plus par nos copains de devant, il ne faut pas être complètement à la ramasse, nous allons essayer de revenir mais c’est pas simple, ils vont plus vite que nous et rattraper quelqu’un qui va plus vite c’est bien plus compliqué.”


Georges Guiguen et Morgann Pinson, skippers du Class40 Terre Exotique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.