Voile. Un équipage des Côtes-d’Armor sur la prochaine Transat Jacques Vabre

Les skippers Morgann Pinson et Georges Guiguen porteront les couleurs des Côtes-d’Armor, à bord de leur monocoque Terre Exotique, lors de la Transat Jacques Vabre, qui s’élance le 7 novembre 2021 du Havre, en Normandie.

Morgann Pinson et Georges Guiguen, les deux skippers de l’équipage 100 % costarmoricain sur la Transat Jacques Vabre. | OUEST-FRANCE

Ouest-France C. R-V. Publié le 21/10/2021 à 18h00

Le compte à rebours est lancé. Le 7 novembre 2021, le départ de la Transat Jacques Vabre sera donné au Havre, en Normandie. En raison des conditions sanitaires, l’arrivée ne se fera pas au Brésil, mais à Fort-de-France, en Martinique.

Dans la catégorie Class 40, un équipage représentera le département des Côtes-d’Armor. Il s’agira du monocoque des skippers Morgann Pinson et Georges Guiguen, licenciés au centre nautique de Saint-Cast-le-Guildo. Le voilier se nomme Terre Exotique, du nom du principal sponsor.

Des partenariats possible avec des classes

Les skippers Georges Guiguen et Morgann Pinson entourent Ludovic Gouyette, élu du Département délégué aux sports. | OUEST-FRANCE

Le Département des Côtes-d’Armor a tenu à soutenir les deux navigateurs à travers un partenariat financier. Sur un budget total d’environ 65 000 €, le conseil départemental a pris en charge 2 500 €, sous la forme d’une subvention.

Mercredi 20 octobre 2021, Laurent Gouyette, vice-président du département délégué à la jeunesse et aux sports, est venu apporter le soutien de la collectivité aux deux skippers, qui étaient au port du Légué, à Saint-Brieuc.

L’élu a précisé que les classes qui le souhaitaient pouvaient imaginer de suivre l’aventure au mois de novembre. Chaque jour, les navigateurs enverront des nouvelles par mail, qui seront relayées par le Département sur les réseaux sociaux. Après la course, les skippers pourront intervenir auprès d’élèves pour raconter leur périple.

« Surtout prendre du plaisir »

Morgann Pinson et Georges Guiguen ont prévenu : leur bateau ne sera pas le plus rapide de la course. « Nous sommes le petit Poucet en termes de budget. L’objectif sera d’abord de finir la course et surtout de prendre du plaisir. »

Les deux skippers, qui se connaissent depuis longtemps et ont déjà participé à des traversées de l’Atlantique, ne l’ont jamais fait ensemble. Ce sera donc une première, qu’ils préparent sereinement. « Il nous reste pas mal de petits détails à régler. Nous serons au Havre en début de semaine prochaine. »

« En moyenne, la traversée dure vingt-trois jours. Si on peut finir avant le 1er décembre, on sera très contents. » Voile. Un équipage des Côtes-d’Armor sur la prochaine Transat Jacques Vabre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.